Le Budget
 

Finances Communales

 

 Avant de prendre connaissance de notre estimation des résultats des sections fonctionnement et investissement en 2018, jetons un regard sur les principales informations contenues dans le tableau de bord transmis par les services du Trésor Public sur les résultats de l’exercice 2017 :

 

 

SECTION FONCTIONNEMENT :

 

  • Les produits de fonctionnement par habitant sont à un niveau correct de 1 236 € par habitant et notablement supérieur aux moyennes départementales (828 €) et nationales (742 €)

  • Les charges de fonctionnement ont cru en valeur absolue et restent à un niveau trop élevé par habitant (963 €) pour une moyenne départementale de 640 € et nationale de 597 €.

 

  • La résultante en terme de capacité d’autofinancement brute totale reste largement positive soit 131 506 € correspondant à 286 € par habitant pour une moyenne nationale de 156 €.

     

 

L’EXERCICE 2018 :

 

Comme nous nous y attendions les charges de fonctionnement auront notablement augmenté de plus de 25%, comme nous l’avions inscrit dans le budget primitif mais en respectant cependant celui-ci.

 

 

Plusieurs raisons à cela par ordre d’importance :

 

 

  1. L’augmentation de la dotation du SIVOM au Brasson, la commune rembourse en effet 60% du prêt contracté pour la construction de l’école des 4 chemins.
  2. Le renforcement du secrétariat de la mairie rendu nécessaire par la décentralisation des taches de l’Etat vers les communes.
  3. Le développement mécanique des dépenses de fonctionnement général  lié à l’augmentation de la population, mais qu’il faut stabiliser dans un premier temps pour mieux maitriser son taux d’évolution.

 

  • Nos recettes de fonctionnement devraient être au total conformes à notre budget primitif.

  • En matière de recette cependant, très inquiétante est l’évolution de la dotation globale de fonctionnement, qui si elle est restée stable au niveau national, est passée de 35 903 € en 2016 à 9 636 € en 2017 puis à 4 691 € en 2018.

     

    Cette dernière observation laisse à penser que notre CAF (Capacité d’Autofinancement) sera impactée pour le financement de nos investissements. 

  • Notre endettement poursuit sa décroissance et se situe, par habitant, au même niveau que le département :

    291 € pour 293 €